Gabriel de La Fournière

L’expert café chez mojoe, c’est lui ! Tous les cafés qui vous sont proposés ont été dégustés et approuvés en amont par son palais d’expert. Arabica Q Grader du Coffee Quality Institute depuis plusieurs années, ancien marchand de café au Mexique (Agroindustrias Unidas de México) et Etats-Unis (Atlantic Specialty Coffee), Gabriel est ce qu'on peut appeler un professionnel du goût. En plus de choisir méticuleusement les cafés que vous recevrez chez vous, il en connaît un rayon sur la chaîne de production et les petits secrets d'une industrie pas toujours transparente. Suivre ses recommandations, c'est être certain de goûter des produits exceptionnels.

Gabriel de La Fournière mojoe

 

"Pour beaucoup de personnes, le café est un produit de tous les jours dont on ne connaît ni la provenance ni le travail effectué par les producteurs. Quand on découvre l'immense gamme aromatique et gustative de cette boisson, et les étapes par lesquelles passe le grain, un monde s'ouvre à nous."

 

C'est en partant vivre au Mexique que ce français découvre le monde du café. Sa mission à l'époque ? Acheter et vendre des conteneurs de café vert à des industriels en Europe, Etats-Unis, Japon et Australie. Au fur et à mesure de ses rencontres avec les coopératives et producteurs du Chiapas, Oaxaca, Puebla et Veracruz, Gabriel se rend compte que trop peu de producteurs réalisent à quel point leur exploitation familiale pourrait les rendre plus riches et fiers de produire du café s'ils accédaient à de nouveaux marchés. 

Le manque d'intérêt de la nouvelle génération pour la culture de café, trop peu lucrative, très difficile physiquement et fragilisée par le réchauffement climatique pose une question brûlante : qui produira du café dans quinze ans lorsque la génération actuelle ne pourra plus le faire ?

Il lance alors un projet (Cari Coffee) visant à informer les producteurs sur les techniques de fermentation et de séchage, les faire rencontrer de potentiels clients en organisant des voyages avec des torréfacteurs et les encourager à participer à des concours internationaux tels que la Cup of Excellence. Tout cela dans le but de vulgariser la culture de café de spécialité là où cela est possible, afin d'apporter de la richesse dans les régions productrices.

Animé par cette volonté de rapprocher le consommateur final de celui qui récolte la cerise de café, il part quelques années plus tard aux Etats-Unis travailler chez un importateur de café californien pour découvrir ce que les amateurs de café de "spécialité" recherchent.

 

"Je ne buvais pas de café avant de partir au Mexique, je n'y connaissais rien et pourtant, en quelques années, j'ai appris à différencier un bon café d'un mauvais. Je souhaite avec mojoe permettre à toute personne pour qui l'éthique et la qualité du café sont importantes de soutenir une communauté de passionnés, tant en pays producteurs qu'en pays consommateurs."

Gabriel lance en septembre 2022 la newsletter "Hummm..." dont le but est de vulgariser le goût tant pour les amateurs que les professionnels.

 

 

 

Je m'abonne Je l'offre

 

Pour en savoir plus sur nos parutions dans la presse, cliquez-ici.