Hummm… c'est quoi un bon café ?

3 réflexes pour ne plus jamais se poser cette question 🦸

Choisir son café

Les 3 clefs pour choisir son café...

Il y a 6 ans je ne connaissais rien au café et je n’en buvais pas (mon histoire ici)

J’ai appris à comprendre ce produit en vivant dans un pays producteur et en vendant des conteneurs partout dans le monde.

J’en ai tiré 3 enseignements pour choisir un café de qualité :

1. Vous ne devez pas payer le packaging

Pour beaucoup d’entre nous, on relègue le café au même rang que le sucre ou la farine : un truc à toujours avoir dans un placard de sa cuisine sans trop savoir si c’est du bon ou du mauvais.

Avant de comprendre la vie que mènent les producteurs, je n’aurais jamais imaginé aller dans un magasin spécialisé pour en acheter.

Ce n’est que du café après tout.

On en trouve du très bon et pas cher dans les supermarchés.

FAUX

Il faut savoir que le café est une cerise dont on “cuit” le noyau (le grain) en le torréfiant.

💡 La torréfaction c’est l’étape de cuisson du grain vert pour en faire un grain marron comestible.

Récolte du café en Chine

Quand on comprend que le café est un fruit, on change de perspective. 

Car comme tout produit périssable, chaque étape de transformation a son importance.

Il est très facile de rater une de ces nombreuses étapes : 

  • cueillette, 
  • dépulpage, 
  • fermentation,
  • séchage,
  • tri,
  • stockage,
  • torréfaction,
  • conservation

Pour ne citer que les principales.

Le bon café n’est pas gratuit ➡️ il change tellement de fois de mains durant tout le processus de transformation que seul un bon prix assure la viabilité de la chaîne de production.

Au lieu de rémunérer correctement les producteurs, les industriels qui commercialisent du café ont choisi de travailler non pas le produit mais son emballage : le packaging, le nom de la capsule, la boutique...

Et c’est ça qu'on paie quand on achète du café en grande surface : l’emballage.

➥ Le café qui y est mis est objectivement mauvais.

2. Au lieu de date d’expiration, une date de torréfaction

Le grain de café est un produit vivant (le fruit, rappelez-vous) qui vieillit très mal.

Il déteste l’oxygène, la lumière, l’humidité et les odeurs étrangères.

Cela en fait un produit périssable à consommer entre 2 semaines et 6 mois après torréfaction (parfois plus quand le grain est vraiment bon).

⚠️ Il n’est pas dangereux de boire du café torréfié depuis plus longtemps.

Mais il n’aura simplement plus le goût complexe et délicat du fruit, et plutôt un goût sec et brûlé, le goût de la torréfaction.

Ce n'est pas très bon 🤢

Or les grandes surfaces vendent des sacs de café avec une date de péremption dessus et non une date de torréfaction.

Dans de nombreux cas, le café aura été torréfié il y a 1 voire 2 ans !

➥ On a vu plus frais.

3. Le paquet doit indiquer un maximum d’informations réelles

Ce n’est pas parce qu’il y a écrit Brésil ou le nom d’une coopérative sur le paquet qu’il s’agit de café premium.

Il y a des coopératives qui comptent plusieurs milliers de producteurs sur des territoires immenses et rien ne garantit qu’un café, parce qu’il vient du Brésil est bon.

Quand un marchand a des informations sur son produit, il les communique à ses clients, question de crédibilité.

Si vous ne voyez ni le nom du producteur, de sa ferme ou de la région de production, c’est que cette information s’est perdue à un moment de la chaîne de production.

Voici un exemple de paquet de café de qualité :

Paquet de café

On y lit le nom du torréfacteur, le pays d’origine, le type de torréfaction, la région de production, le processus de fermentation, les variétés de caféiers, les notes aromatiques et bien sûr, la date de torréfaction.

➥ Ce café a de fortes chances d’être un excellent produit et le vendeur est suffisamment confiant pour partager avec vous toutes ces informations.

Alors, quelle est la conclusion ?

Eh bien qu’on se fiche du packaging et qu’on n’achète pas les cafés bon marché car ils sont nécessairement mauvais.

Ce qui compte avant tout, c’est que le café soit frais et donc torréfié depuis peu.

Et que la provenance soit claire et précise.

Pour recevoir toutes les semaines des astuces sur les mécanismes du goût et l'univers du café, il suffit de cliquer sur ce bouton : 

 

Vous pouvez aussi me suivre sur 

D'autres articles qui vont vous plaire...

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés