Le café : bon ou mauvais pour la santé ? Le verdict

Boisson la plus consommée au monde après l’eau, le café fait partie de notre quotidien et sa consommation ne cesse d’augmenter avec l’adoption du style de vie occidental dans les pays asiatiques, historiquement consommateurs de thé. Il est évident que si le café a gagné une telle popularité, c’est qu’il a un effet bénéfique sur notre santé. Alors, potion magique ? Pas toujours, le café de mauvaise qualité que l’on trouve trop souvent dans le commerce et bu à trop forte dose peut être un vrai poison. Il convient donc de faire attention au café que l’on boit pour profiter des bienfaits de ce délicieux breuvage en toute quiétude. 

1. Les effets positifs

2. Les effets négatifs

3. Conclusion

Les effets positifs

Les effets positifs du café sont indéniables : tant sur la santé que sur la productivité en passant par la beauté (oui, le café rend sexy). De bonne qualité et consommé raisonnablement, c’est un aliment magique. 

1. Le café est bon pour le coeur

Lors d’une étude dont les résultats ont été publiés en 2021, il a été démontré que la consommation modérée de café (jusqu’à trois tasses de café par jour) diminue de 17% le risque de maladie cardiovasculaire et de 21% le risque d’AVC tant pour les hommes que les femmes. Le café aurait donc l’effet d’une cure de jouvence sur le cœur car les organes des participants fonctionnaient mieux et étaient de meilleure taille que ceux ne buvant pas du tout de café (l’étude a été réalisée sur un groupe de 468 000 sujets). 

Cette étude ne vient que confirmer une publication plus ancienne de 2017 de l’Université de Southampton au Royaume-Uni qui démontrait que le risque d’AVC des buveurs quotidiens de café était réduit de 30%. C’est également ce qui a été prouvé en 2004 par une étude américaine publiée dans la revue scientifique Annals of Internal Medicine qui démontrait que le risque d’infarctus était bien plus faible pour les buveurs de café réguliers.

Bien sûr, une personne avec une fragilité cardiaque ou consommant une trop grande quantité de café (plus de six tasses) pourrait ressentir des palpitations en raison de la caféine qui accélère le rythme cardiaque.

2. Le café préserve des maladies chroniques du foie

Une étude britannique parue en 2021 a mis en lumière que les consommateurs de café (3-4 tasses journalières) avaient 20% de chances en moins de contracter une maladie chronique du foie et que leur risque de mourir de cette maladie diminuait de 49% !

C’est d’ailleurs ce qu’annonçait l’association américaine de gastro-entérologie en 2013 : boire trois tasses de café quotidiennement diminue de moitié le risque de développer un cancer du foie.

3. Il prévient le cancer de la prostate

C’est le cancer le plus fréquent chez les hommes, il tue environ 9 000 personnes chaque année en France. On en diagnostique plus de 50 000 cas tous les ans. Mais bonne nouvelle ! Des chercheurs chinois de la Shengjing Hospital of China Medical University ont démontré que la consommation régulière de café diminuait de 9% en moyenne le risque de contracter ce cancer.  

4. Le café réduit le risque de calculs biliaires

Dans une étude de 2019, des chercheurs danois ont découvert que les amateurs de café buvant plusieurs tasses par jour avait en moyenne 23% de chances en moins de développer des calculs biliaires que ceux qui n’en consomment pas. 

5. Il est efficace pour le transit

Un peu moins glamour mais tout aussi utile, l’effet laxatif du café n’est pas un mythe, il a été prouvé scientifiquement par de très sérieux chercheurs texans… en faisant des essais sur des rats. Les rats ayant ingurgité du café ont vu leur capacité de transit améliorée. Qu’il soit caféiné ou déca, l’effet en reste le même : le café permet une meilleure contraction des intestins.

6. Un atout contre le diabète

Le cafestol est une molécule de diterpène que l’on trouve exclusivement dans les grains du café, d’où son nom. Il a été prouvé que son ingestion permettait d’obtenir un taux de glycémie plus faible ainsi que d’améliorer la production d’insuline. L'étude menée sur les souris pour obtenir ces conclusions démontre que le cafestol permet de baisser de 30% le taux de glycémie et que cet effet était également obtenu avec du café décaféiné. Ce n’est donc pas la caféine mais bien la molécule de cafestol qui est en est responsable. Cette étude danoise est peut-être le point de départ d’une révolution dans la recherche contre le diabète de type 2.

7. Le café mieux que le viagra ?

Boire du café augmenterait les capacités érectiles de 43% et permettrait de lutter contre l’impuissance. Attention toutefois, cela ne fonctionne qu’à condition d’en boire trois tasses par jour et de ne pas souffrir de diabète (qui est l’un des principaux facteurs de troubles érectiles). Les troubles érectiles touchent plusieurs millions d’hommes (et donc de couples) en France, so keep calm and drink a coffee !

8. Une cure de jouvence

Il n’existe pas encore de véritable étude capable de démontrer que le café améliore à lui tout seul l'espérance de vie des amateurs du petit noir. Cependant, une publication assure qu’il existe une corrélation entre baisse du risque de décès et consommation de café. Ceci étant dit, les études mentionnées précédemment affichent clairement que le café à un impact positif sur la santé. 

9. C'est un boost pour nos capacités cognitives

Le café diminue les problèmes de mémoire et comme tout bon psychotrope, il permet naturellement de se concentrer, ce qui en fait un atout indéniable pour la productivité. Il a d’ailleurs été prouvé que les boissons énergisantes ne sont pas plus efficaces que le café sur la rapidité des réponses cognitives. 

Des chercheurs canadiens ont même mené une expérience mettant en lumière que le simple fait d’évoquer le café déclencherait un effet booster sur le cerveau. Le résultat est assez surprenant : les personnes exposées à l’odeur du café ont une perception du temps plus courte, s’expriment en termes plus précis et concrets que ceux qui étaient exposés au thé.

Le café n’est pas inscrit dans la liste des super aliments (un aliment riche en nutriments, considéré comme particulièrement bénéfique en termes de santé et de bien-être) mais c’est indéniablement un grain booster de concentration, mémoire et productivité. 

Il convient toutefois de bien choisir un café de qualité soit chez un torréfacteur, soit directement ici, notre sélection mensuelle de cafés d’exception, en grains ou moulus.

10. Un anti-migraine

C’est encore assez mystérieux pour les chercheurs mais il semblerait que le café agirait directement sur les artères cérébrales et permettrait de diminuer les maux de tête des migraineux. Une limite néanmoins existe, car boire trop de café pourrait au contraire entraîner des maux de tête. Il serait vraiment intéressant de faire des études comparatives entre du café de qualité (le specialty coffee) et du café commercial (le coffee commodity). Mais aucune étude universitaire de ce type n’existe encore aujourd’hui.

11. Une boisson riche en éléments actifs

Le café contient des vitamines, des minéraux et de l’acide phénolique qui est un bon antioxydant. En plus, le café joue un rôle important contre la dépression, une étude a démontré que les buveurs de 3 tasses de café journalières étaient 20% moins sujettes à la dépression et 53% de probabilité en moins de se suicider. Avec la période étrange que le monde traverse aujourd’hui, le nombre de sujets dépressifs est en hausse exponentielle, alors une solution : buvons tous du bon café !

12. Le café rend (encore) plus beau

La caféine stimule la combustion des graisses et est souvent conseillée dans des régimes minceur (pour ou contre, là n’est pas la question). Étant un stimulant, elle active la dépense d’énergie, notamment l’accélération du processus digestif. 

Savez-vous combien de calories sont contenues dans une tasse de café noir ? 0. Le sucre contenu dans le café est celui que vous ajoutez, et si vous ajoutez du sucre, c’est que le café que vous buvez n’est pas bon. Un bon café (arabica modérément torréfié) a naturellement un goût sucré qui ne demande pas d’additifs. 

Les effets négatifs

Le café en tant que tel n’est donc pas mauvais. Mais attention, comme toute bonne chose, lorsqu'on en abuse, ses effets positifs se convertissent en dangers pour la santé et le bien-être.

1. Boire trop de café est mauvais pour le cerveau

Boire plus de 6 tasses de café par jour augmente le risque de démence sénile : trous de mémoire, troubles du comportement, perte de repères (symptômes de la maladie d’Alzheimer), c’est ce que démontre une étude australienne récente

2. Il a des effets négatifs pour les personnes anxieuses

C’est encore la caféine qui est coupable de provoquer chez certaines personnes naturellement anxieuses de la tachycardie ou des crises de panique. Si l’on est sujet au stress ou à l’anxiété, il convient de se limiter au bon café déca ou alors à diminuer sa consommation de café.

3. Le mauvais ménage de la caféine et du sommeil

Le café réveille grâce à la caféine, c’est pourquoi il est à toutes les tables de petit-déjeuner des pays occidentaux. Cependant, des études ont démontré que boire un café même six heures avant le coucher pouvait affecter la qualité du sommeil. Cela dépend beaucoup de la sensibilité de chacun des sujets observés à la caféine, mais il semblerait que la caféine ait un impact sur la structure du sommeil en raccourcissant les périodes de stades profonds à ondes lentes qui sont les plus réparateurs pour le cerveau. L’étude américain en question suggère dans ses conclusions que les personnes qui devraient se limiter à ingurgiter du café au petit déjeuner sont celles qui ont déjà des troubles du sommeil. Il existe aussi l’option de ne boire que du déca, aujourd’hui il en existe de vraiment délicieux de très bonne qualité, dont la caféine a presque été retirée en totalité.

4. L'erreur d'ajouter du sucre à son café

Le café bad gamme que l’on trouve en supermarché a un tellement mauvais goût (mauvaise matière première, torréfaction très sombre, vieille mouture) qu’il est nécessaire d’y ajouter du lait ou du sucre. Car il faut casser un mythe : le bon café pas cher n’existe pas. Au même titre que les vêtements de la fast fashion ne durent pas. Ajouter un adoucissant au café est comme ajouter des fruits dans du vin rouge : c’est une sangria. On ne fait pas une sangria avec un Château Petrus. Vous avez tout à gagner pour votre santé et votre porte-monnaie de mieux choisir votre café et de remiser le sucre au placard.

5. Reflux gastrique

Les brûlures d’estomac sont dues à une irritation des paroies digestives et au reflux d’acide lorsque le sphincter se relâche. Or il se trouve que la caféine est un incitateur de production d’acide, pour les personnes qui en produisent déjà trop, le café peut-être la cause de terribles douleurs. Mais le déca, par définition dépourvu de caféine, n'a aucun effet sur la production d’acidité de l’organisme. Voici 5 raisons d’aimer le déca. 

6. Méfiez-vous des capsules

Terminons par le sujet le plus clivant : les capsules. Elles sont simples, élégantes et si chic ! Mais chères, polluantes et terriblement mauvaises pour la santé. Pourquoi se méfier des capsules ? Leur prix oscille entre 0,20 € et 0,50 €, soit un prix au kilo pouvant dépasser les 50 €, contre une quinzaine d'euros pour le café en grains de même qualité que celui des capsules, et une quarantaine d’euros pour du café Grand Cru - que vous trouvez dans notre catalogue. Du point de vue écologique, l'aluminium largement utilisé est difficile à recycler et son extraction a un impact environnemental désastreux. Pour mémoire : une étude de l'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), a démontré qu’à poids égal, une dosette café aluminium produirait 10 fois plus de déchets qu'un paquet classique de café !

Conclusion

Verdict ? Le café est bon pour la santé quand il est de qualité, bu dans une limite de 5 tasses par jour et par une personne ne présentant pas de risque de santé. Il serait vraiment dommage de considérer le café comme mauvais pour sa santé sans au préalable analyser la qualité de la matière première. Nous vous épargnons ce travail de recherche en vous proposant chaque mois une sélection pointue de cafés de très grande qualité, torréfiés par des torréfacteurs indépendants.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés