5 raisons de boire (et aimer) le café décaféiné

Vive le déca ! Decaf is the new black.

D’abord parce que plus de 10 % des consommateurs ne boivent que ça, et aussi pour cinq autres raisons que je liste ici. Mais avant tout, rappelons ce qu'est la caféine et d'où elle vient. C'est un antiseptique que produit naturellement le caféier pour se défendre contre les insectes nuisibles dans son habitat naturel. A l'état pur, la caféine a la forme d'une poudre blanche au goût très amer. Pour l'anecdote, les boissons énergisantes n'utilisent pas de caféine naturelle mais de la caféine de synthèse, moins chère et plus stable.

C'est aussi le psychotrope 😵 le plus consommé au monde pour ses effets positifs sur la productivité : améliore l'humeur, retarde la fatigue, aiguise la concentration... Il existe même des pilules et des sirops contenant la dose idéale de caféine nécessaire pour commencer la journée.

Mais voilà, de plus en plus de personnes ne la supportent pas ou veulent tout simplement réduire leur dose quotidienne de caféine. Autrefois, cela signifiait dire adieu et café de qualité car il n'existait pas vraiment de bon déca. Le monde a changé, il est aujourd'hui possible (et recommandé) d'essayer d'excellents cafés décaféinés. L'offre est considérable et ce grâce aux torréfacteurs de café de spécialité qui ont lancé cette nouvelle tendance en faisant des recherches scientifiques et gustatives poussées sur le déca.

1. Les méthodes naturelles d’extraction à l’eau préservent les saveurs du café

Avant de juger le déca, lisez ce court article sur les différentes méthodes d’extraction de la caféine. Les méthodes naturelles d’extraction à l’eau permettent d’obtenir un grain de café pur, vidé de (presque) toute caféine sans pour autant voir ses saveurs affectées.

Le déca avait une mauvaise réputation jusqu'alors car on décaféinait mal du mauvais café. Le processus le plus économique étant l'utilisation de solvants organiques, le grain ressortait de l'usine avec le goût chimique des solvants. Il est désormais plus commun de décaféiner via le dioxyde de carbone ou par eau.

Les processus Swiss Water et Mountain Water sont aujourd’hui la norme dans le monde du café de qualité. Aucun marchand de café ne prendrait le risque d’altérer la saveur de grains achetés chers en les décaféinant via des solvants. C’est parce que la demande pour du bon déca ne cesse de grandir que de plus en plus de marchands de café vert s’intéressent au processus de décaféination, ce qui nous amène à la seconde raison.

2. C’est LE café des millenials (et vous en êtes probablement un.e)

Les plus gros consommateurs de café sont les “jeunes”. Les millenials, nés entre 1981 et 1996, sont ceux qui recherchent le plus de bons cafés décaféinés auprès des torréfacteurs. Les préoccupations de santé, le stress, les insomnies et les maux de ventre chroniques, conduisent une partie importante de la population à consommer du déca régulièrement.

Quand 66 % de la population souhaite diminuer sa consommation de café en raison des méfaits de la caféine, les torréfacteurs ont tout intérêt à offrir des bonnes alternatives déca à leurs clients, sans quoi ils risquent de perdre leur clientèle.

3. C’est bon pour la santé

Pour tous ceux qui ont des problèmes d’acidité gastrique, le café décaféiné est la solution. C’est au contact de la caféine que l’estomac se met à produire de l’acide en surdose, provoquant les maux de ventre chroniques. Un café dépourvu de caféine n'entraînera pas de surproduction d’acide, adieu le mal d’estomac et les remontées acides.

Idem pour les tremblements désagréables après la tasse de trop, pour tous ceux qui sont ultra sensibles à la caféine et qui refusent de boire du café par peur de se sentir mal, le déca est une bonne option. Il est aussi possible d’alterner café ordinaire et décaféiné pour équilibrer sa dose de caféine journalière sans se priver d’en boire toute la journée.

4. L’offre de déca n’a jamais été aussi variée grâce à l’audace des torréfacteurs

C’est la bonne nouvelle de ces dernières années ! Les torréfacteurs se sont risqués à décaféiner du très bon café pour subvenir à la demande croissante du public. Et c’est un pari gagné. On trouve aujourd’hui du café de tous les pays, lavé, honey ou naturel déca ! Cette tendance qui a démarré aux Etats-Unis arrive rapidement en Europe pour notre plus grand bonheur.

Pour l’anecdote, il m’est arrivé de participer à des sessions de cupping à l’aveugle et de donner la meilleure note au seul café décaféiné de la table alors qu’il y avait aussi d’excellents cafés de spécialité.

5. On peut en boire le soir et bien dormir

Le plus évident pour la fin, le déca, ne contenant presque pas de caféine, n’entraîne aucune excitation affectant notre sommeil. Une consommation excessive de caféine (plus de six tasses quotidiennes) peut entraîner des troubles du sommeil, des tremblements et de l'irritation. Il est donc conseillé de diminuer la dose de caféine en avançant dans la journée pour ne pas perturber le rythme de sommeil. N’hésitez plus et changez d’avis sur le déca !

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés